Tout ce passait relativement bien, j'étais presque à jour dans mes cadeaux de Noël, Quand l'Homme m'a demandé, mine de rien si je pouvais lui coudre une chemise de Noël - pour Noël - et rouge de préférence... j'ai revu mon timing on était une semaine avant Noël, ça me paraissait jouable.

Un petit tour chez Toto pour récupérer 3 m de popeline bordeaux, lavage, séchage, repassage. J'avais déjà le fil coordonné, donc j'attaque la découpe le weekend. Pas vraiment de souci jusque là. Je demande à l'Homme ce qu'il veut comme tissu pour l'intérieur des poignets et du col. Je lui propose trois tissus, dont un de mes liberty précieux, achetés au salon CSF. L'Homme pas convaincu du tout, finit par me laisser choisir !

 

 

chemise-homme-01 

 

Je découpe toutes mes pièces, repasses les rentrés qu'il faut sur toutes les pièces, poses le biais pour l'ourlet, les pinces... ok nickel, je me suis dit ça va le faire

J'assemble le dos et le devant par les épaules... quand mon fil trop tendu se casse... je ré-enfile, je reprends la couture (oui c'est moche et ça se voit)

Je me lance dans le montage du col, j'essaie de faire bien je me penche encore et encore sur les schéma de montage, ça m'a l'air à l'endroit, je monte pique, surpique deux fois...

 

chemise-homme-05 

 

Je pose sur le mannequin. L'Homme passe et me fait remarquer que le les pointes intérieur du col sont vraiment loin des boutonnières... hein ? quoi ? que ? Noonnnnn ! Deux possibilités je laisse ou je démonte.

 

chemise-homme-02 

 

J'ai démonté, remonté le col dans l'autre sens (qui à mon avis n'est pas le bon sens, mais bon...) re piqure, surpiqure deux fois... puis, je remarque que mon fil n'a pas une bonne tension. Mon bloc tension étant à 6, ça m'inquiète légèrement, mais bon je bricole un passage de fil de fortune pour augmenter la tension, ça fonctionne - un peu - je commence les bas de manches. Et je décide d'assembler les manches un samedi soir... première manches, je couds toujours en suivant les très bon conseilles d'Ivanne qui m'a dit un jour "fait le au feelling petit à petit" ! Sauf que là mon feeling était décalé de trois cm... je découds, je recouds. Ouf fatigué je pose la chemise sur le mannequin...

 

chemise-homme-03 

 

Mais non ! Mais NOONN j'ai mis la manche gauche à droite... put** de m**de ... J'ai carrément envie de pleurer à cette étape et l'Homme qui me dit le plus gentiment du monde « si tu veux, j'irais m'acheter une chemise » mais nan mais ça va pas la tête ! Je ne me fais pas chier pour rien ! Tu la mettras cette foutue chemise !

Je démonte, remonte la manche - à la bonne place - je monte l'autre manche (sans problème celle-ci)

Couture rabattue je te déteste ^^

Je décide dans la foulée d'assembler le corps de la chemise... mais là mon tendeur à carrément pété un câble ! Toute la surpiqure intérieure à foiré... bouclée de chez bouclée... merde merde merde...

 

chemise-homme-04 

 

Mais qu'est-ce que j'ai bien pu lui faire à cette chemise pour qu'elle m'en veuille à ce point ??!!

J'embauche l'Homme pour qu'il m'aide à ouvrir ma machine... - j'ai essayé avant, mais sans succès -

C'est toujours un peu de stress quand on ouvre la bête ! Mais l'Homme sans problème tire un grand coup et hop en trois coup de tournevis, il a resserré mon bloc tension, 2 minutes plus tard, une machine qui remarche parfaitement !

Deuxième coté de la chemise, 1ere couture hop plus de canette... tsss cette chemise ne m'aime pas !

Je refais une grosse canette, ré-enfile, je continue ma couture, puis la deuxième rabattue.

 

chemise-homme-08 

 

Mardi 24 horaire souple, je termine à 12h30. Je fais une course à Nation. Puis quand je re-rentre dans le metro, la ligne 9 ne marche pas - mais pas du tout - et personne pour venir me chercher... évidement, c'est LE jour où je suis en talon... je prends un autre métro qui me dépose un peu plus près de Montreuil, je marche dans la tempête, 45 min... échoue à un arrêt de bus... J'arrive à la maison épuisée à 14h30... mais heu comment dire, ya encore les poignets et les boutonnières à faire... et on décolle à 18h30...

 

 

 

 

chemise-homme-09 

 

Cette chemise aura ma peau ! Je commence à monter les poignets... mais pourquoi sont-ils si grand ? Ils devraient juste s'adapter à la manche et là ils se superposent d'au moins 2 cm... tant pis ! je couds quand même ! Et j'embauche l'Homme - très septique sur la petitesse de mes boutons - pour couper tous les fils qui dépassent pendant que je fais les millions de boutonnières ! Puis je couds vite fait les boutons à la machine !

 

chemise-homme-06 

 

Zap les hirondelles, on verra ça plus tard ! fini à 16h30, bon je n'aurais pas le temps de me faire une robe et Gabriel mettra sa Saïf de la même couleur que cette chemise à la con !

 

chemise-homme-07 

 

Au final, j'aime bien les couleurs et le liberty ! à regarder de loin pour ne pas trop voir les défauts !

 

Patron chemise n°1 (les chemises version jap - ce qui n'arrange pas les choses) Popeline bordeaux Toto, Liberty salon CSF, Bouton de récup